Recrotzon-islamo

RECROTZON : LA RENCONTRE AMICALE ISLAMO-CHRÉTIENNE FRIBOURGEOISE

Le dimanche 24 septembre 2017 (3 Mouharram 1439 de l’Hégire), a eu lieu pour la première fois à Fribourg une rencontre formelle regroupant des familles musulmanes et chrétiennes dans les locaux de l’église catholique de Fribourg. Cet important évènement est le fruit de plusieurs rencontres informelles entre l’Union des associations musulmanes de Fribourg (UAMF) et les églises catholique et réformée.

 

L’objectif était 1) de tisser des liens entre les deux communautés, 2) d’apprendre à se connaitre mieux, 3) d’œuvrer à dissiper tous les amalgames qui pourraient exister entre les deux communautés, 4) d’amorcer un dialogue fraternel et franc entre les deux communautés afin de mieux se connaitre et surtout faire barrage à tout amalgame issu des changements sociologiques et géopolitiques qui caractérisent notre vécu actuel et 5) de lancer une ou plusieurs initiatives communes entre les deux communautés dans le but d’apporter de l’aide à des personnes dans le besoin.

Après les discours de bienvenue donnés par les représentants de chaque communauté, on a pu partager ensemble le déjeuner dans une ambiance cordiale, fraternelle et surtout une certaine curiosité de connaitre l’autre et le découvrir. Le choix des plats culinaires de chacune des communautés, fut un choix judicieux. Cela a contribué à découvrir mutuellement les spécialités gastronomiques des uns et des autres. Bien que toutes ces familles vivent dans la même ville, partage le même espace public, participent à la vie économique, sociale, culturelle et politique du canton de Fribourg, il semblait qu’elles se découvraient pour la première fois. Suite à ça, les chrétiens ont fait leur prière de midi et les musulmans ont fait la leur à 14h00 dans la chapelle. Une chose importante à soulever, les membres de la communauté musulmane étaient très émus de pouvoir faire leur prière de Dhohr au sein même de la chapelle. Ceci constitue un gage pour aller de l’avant et construire une fraternité progressive et durable. Ces prières ont été suivies par deux interventions faites par les représentants de l’UAMF et de l’église catholique : Madame Danielle Gonin Jmaa ainsi que Mgr Rémy Berchier, respectivement. À noter que les discours, tenus en français et en allemand, étaient très émouvants, les mots choisit étaient d’une grande portée et invitaient à tisser de réels liens d’amitié entre les deux communautés.

Ensuite, les convives étaient invités à assister à deux débats dans deux salles séparées. Le premier débat avait pour thème : « Frères et sœurs dans la foi, comment favoriser le vivre ensemble » alors que le thème du deuxième était : « J’ai une question pour vous ». Les deux débats ont vu une participation à la fois active et dynamique des membres des deux communautés. Les questions abordées ont porté sur des sujets divers allant de questions de base pour connaitre mieux la religion de l’autre jusqu’à aborder des sujets d’actualité reliés à la vague de violence qui caractérise plusieurs pays du monde dont elle est supposée être due à l’islam.

Afin de couronner cette première journée de fraternité et de rencontre, un lâcher de ballons au niveau de la cour, a eu lieu en signe de liberté, d’amitié et de fraternité. Ceci a été suivi d’une procession de tous les convives à travers les rues de la ville de Fribourg afin de rejoindre la cathédrale Saint Nicholas pour une visite guidée. Elle fut l’occasion pour bon nombre de musulmanes et musulmans de découvrir ce lieu de prière catholique qui fait non seulement office d’édifice cultuel et culturel d’une grande importance pour le canton, mais aussi un monument historique de la ville de Fribourg. Ainsi, tout le monde a eu l’occasion de découvrir le moindre recoin de cet édifice, connaitre l’histoire de sa construction et certains évènements qui l’ont marqué.

Ainsi, fut terminée cette journée de première rencontre entre musulmans et chrétiens du canton de Fribourg et il faut espérer que d’autres vont suivre.

On peut résumer les points positifs de cette journée comme suit : 1) un franc succès de cette première rencontre avec une participation appréciable, 2) des débuts de contacts timides mais encourageants entre les membres des deux communautés,  3) des débats francs dans une ambiance de respect et de fraternité, 4) appel à œuvrer pour un vivre ensemble commun dans le respect des spécificités religieuses des uns et des autres, 5) la difficulté de la communauté musulmane de trouver un lieu de culte adéquat pour ses membres a été soulevé et cette rencontre a permis de mieux faire connaitre auprès de la communauté chrétienne ce problème épineux auquel font face les musulmans du canton de Fribourg, 6) cette rencontre a également permis de faire connaître la richesse de la communauté musulmane par rapport à sa diversité ethnique et linguistique.

En même temps, on peut regretter une sous-représentation de la communauté chrétienne en termes de nombre. Dans le futur, il faudra mieux faire connaitre ce genre de rencontres en avance auprès de cette communauté afin d’attirer un maximum de participants. Il faudra également encourager davantage le brassage entre les membres des deux communautés lors du repas en commun.